« Le bâtiment de pierre » d’Asli Erdogan : Lecture de quelques textes lundi 12 décembre 2016 à Marée-pages

« Une écrivaine, une grande écrivaine turque, Asli Erdogan, a été jetée en prison avec des milliers de ses compatriotes, par un de ses homonymes, le Président Recep Tayyip Erdogan (aucun lien de parenté entre le politicien et l’écrivaine). La première n’a participé en rien à la tentative de coup d’Etat qui a provoqué une réplique sans pareil dans toute la Turquie. Militaires, fonctionnaires mais aussi journalistes, écrivains ont été arrêtés par milliers dans de sombres cachots, certains ont été torturés. Asli Erdogan s’est contentée d’être une artiste protestataire, une défenseure des droits humains. Quand un tribunal a décidé qu’elle pouvait être libérée, une nouvelle accusation, tout aussi improbable, l’a empêchée de sortir de sa cellule. Asli Erdogan est passible d’une peine de prison à vie. Parce qu’elle ne pense pas bien, parce qu’elle a des lecteurs qui sont en danger aussi parce qu’ils la lisent. »

Le lundi 12 décembre, Actes Sud, l’éditeur d’Asli Erdogan, organise une soirée de soutien à l’écrivaine emprisonnée. Je vous propose de participer dans le même temps à des lectures de « Le bâtiment de pierre » son dernier roman publié en France au Café-librairie Marée-pages.
Ceux et celles qui souhaitent lire quelques pages sont les bienvenu(e)s et peuvent prendre connaissance du texte dès ce vendredi à la Librairie.